« Je viens pour nos retrouvailles »

A deux semaines de la sortie de l’album « Indocile heureux », Bénabar en dévoile un troisième extrait. Après avoir célébré l’amour universel (« Les belles histoires ») ou les couples qui se séparent (« Tous les divorcés »), le chanteur évoque désormais une épreuve difficile pour chacun d’entre nous : la mort d’un proche. Dans « Au nom du temps perdu », Bénabar se met dans la peau d’un homme qui, lors d’un enterrement, va se réconcilier avec le défunt. « Ils assistent à tes funérailles / Je viens pour nos retrouvailles / Après des années de rancune / Je viens pour une paix posthume / Tu vois je suis venu, tu vois je suis là / Au nom du temps perdu, qu’on ne rattrape plus, qu’on ne rattrape pas » lance-t-il avec émotion, comme en clin d’oeil à « Dis quand reviendras-tu ? » de Barbara, sur cette ballade au texte poignant.

Ecoutez « Au nom du temps perdu » de Bénabar :
http://www.youtube.com/embed/9ilkue8_G7I?rel=0&hd=1&showsearch=0&showinfo=0&modestbranding=1&theme=light

https://www.dailymotion.com/embed/video/x7xzbhu?autoplay=1&mute=1

Une chanson qui saura émouvoir le public lors des prochains concerts de Bénabar prévus fin 2021. « Je suis angoissé de nature, j’essaie de ne pas trop me poser de questions. Je jouerai le jeu, je ne ferai pas mon rebelle en carton… mais pour moi, qui pratique la scène depuis 30 ans, la scène avec des restrictions, c’est difficile à intégrer intellectuellement. Mais on fera ce qu’on nous dit de faire et on prendra soin du public » assure le chanteur, qui a donc hâte de retrouver ses fans. Théau BERTHELOT

Category
Tags

Comments are closed