Pour écrire à Bénabar :

 

Bénabar – c/o ARTMEDIA – 20, AV. RAPP – 75007 PARIS

 

Ou en commentaire ci dessous :

Category
Tags

26 Responses

  1. Bonjour Bruno,
    Je suis désolée de debarquer au milieu de messages, mais il s’avère que j’écris un mémoire en littérature autour du sujet de Maritie et Gilbert Carpentier, durant mes recherches je suis tombée sur votre bel hommages à leurs shows dont le refrain est le générique de l’émission , je n’ai pas la joie d’avoir pu connaître cette époque merveilleuse des Top à.. Et des Numéros Un réalisés par Georges Folgoas puis Marion Sarraut mais j’aurais tant aimé connaître leur poésie en direct le samedi soir… Pourriez vous me raconter la place qu’occupait les émissions des Carpentier dans les années 70, (même si j’en ai une idée) et ce que cette parenthèse enchantée apportait à l’époque et au monde de la télévision… Et évidemment merci pour toutes vos merveilleuses autres chansons
    (Vous pourrez trouver plus d’informations sur mon travail sur mon profil Instagram) merci beaucoup par avance
    Kristina Mogue, Master 1 littérature comparée, Université de Bourgogne Instagram @kristaldaffyduck
    kmoguelettres@gmail.com

  2. Bonjour
    Pendant le confinement, mon fils a interprété une chanson sur la détresse des personnes âgées enfermées dans les Ehpad. Cette chanson créée sur la base de « Dis quand reviendras-tu  » de Barbara aurait un tout autre retentissement si elle était chantée par vous. Et elle me semble tout à fait en phase avec votre répertoire (en écrivant cela je revois les larmes de Jean Rochefort tant il avait été ému par votre évocation dans votre chanson des femmes tondues à la libération).
    Voici ci -dessous le lien et les paroles.
    Merci d’avance
    Claude Fontenoy

    https://youtu.be/MOGJLrNXrbk

    Dis, quand nous libéreras-tu ?
    (ou Complainte à Edouard)

    Voilà combien de jours, voilà combien de nuits,
    Voilà combien de temps que l’on n’est pas sorti ?
    Tu m’as dit sans effroi, c’est à cause de ton âge ;
    Enfermée dans ta chambre, tu dois rester bien sage.
    Le printemps le voilà, il nous fait son retour ;
    Le printemps, c’est joli, quand on peut voir le jour.
    Oh que j’aim’rais sentir les jardins refleuris,
    Et quitter cet Ehpad, mêm’ s’ils sont très gentils.

    Dis, quand nous libér’ras-tu ?
    Dis, au moins le sais-tu ?
    Que tout le temps qui passe ne se rattrape guère,
    Que tout le temps perdu
    Ne se rattrape plus.

    Le printemps va s’enfuir dans pas longtemps, je crois.
    Je n’ai pas vu mes enfants depuis au moins deux mois.
    À voir finir ma vie dans ce lieu monotone,
    Soudain je m’alanguis, je rêve, je frissonne,
    Je tangue, je chavire, et comme la rengaine,
    Je vais, je viens, je vire, je me tourne, je me traîne ;
    Mon image me hante, je me parle tout bas,
    Je vis à contre-jour, et en plein désarroi.

    Dis, quand nous libér’ras-tu ?
    Dis, au moins le sais-tu ?
    Que tout le temps qui passe ne se rattrape guère,
    Que tout le temps perdu
    Ne se rattrape plus.

    J’ai beau entendre encore tes merveilleux discours
    Disant que le virus n’a pas fini son tour,
    Je ne sais pas pourquoi tu vas faire repartir
    Les métros, les écoles, et nous laisser souffrir.
    Si nous étions utiles, ça ne s’rait pas pareil,
    Là tu nous sortirais de notre long sommeil.
    On a trop attendu si loin de nos enfants,
    Je veux entendr’ des rires, des cris et puis des chants.

    Dis, quand nous libér’ras-tu ?
    Dis, au moins le sais-tu ?
    Que tout le temps qui passe ne se rattrape guère,
    Que tout le temps perdu
    Ne se rattrape plus.

    Sur la base de : «Dis, quand reviendras-tu ? » de Barbara

    Interprétation : Arnaud Fontenoy

  3. Bonjour Bruno, je vous demande un peu d aide, ma meilleure amie vous idolâtre et vient d avoir un tres grave accident de la route dépendant de son fait. Seriez vous en mesure de lui envoyer un message d encouragement pour le long combat qu elle a a mener en raison de la tétraplégie qui vient de bouleverser sa vie. 1000 mercis. C est Annabelle, elle a 41 ans.

  4. salut Bénabar,

    J’aurais aimé savoir comment tu t’es inspiré de ta chanson « la roulotte » sur ton album Bénabar et associés. Et pourquoi avoir caché cette piste ?

    Merci pour ta réponse

  5. Cher Bénabar,
    C’est une première, j’écris à un artiste. Il faut dire que comme beaucoup, j’ai un peu de temps libre en ce moment. J’espère que vous apprécierez le ton et l’humour de cette lettre. Pourquoi vous écrire ? Parce qu(il y a quelques semaines, le 18 mars, j’ai « fêté » mes 50 ans. « La cinquantaine en quarantaine », on dirait le titre d’une de vos chansons, je le dois à un texto de mon amie Anne Laure.
    Jusque-là le motif va vous sembler léger. Si je vous écris c’est surtout parce que vous avez manqué ce rendez-vous pour cause de Confinement. Quelle idée de remplir les salles. Moins de 100 on se voyait, mais le Bataclan, vous exagérez. Alors, annulée la surprise organisée par Sandrine, mon épouse adorée (non, j’insiste, elle ne s’appelle pas Muriel) et ratées les places dans les tous premiers rangs…. Je n’ai pas fêté mon anniversaire en votre compagnie.
    Je vous écoute depuis longtemps, en fait en faisant le compte, depuis des dizaines d’années, ça fait bizarre. Un peu en même temps que vous je goûte le plaisir de passer les dizaines, rythmé par vos chansons d’anniversaire, puisque vous aimez ce thème. Cinquante ans en confinement, pas de concert, pas d’huitres. De toute façon je n’aime pas les huîtres. Et puis trouver du PQ, c’est pas simple, alors des huîtres…
    Des dizaines d’années que je partage (plutôt j’impose, c’est moi le bon chef de famille) avec ma famille l’univers de vos chansons qui ressemble tant au mien. Mes filles, Romane 20 ans et Judith 19 ans, connaissent entre autres par cœur l’Adolescente. Combien de fois m’ont-elles imaginée ranger le garage et tondre la pelouse des voisins. Antoine, mon dernier, 12 ans, a eu le droit de dire ses premiers gros mots grâce à vous. Son « Et moi j’temmerde » suivi de son rire dans notre monospace, c’est de votre faute. Et dernièrement, vous avez cru bon d’ajouter « Salopard » et « Connard » à son vocabulaire. Nous qui faisions tant d’efforts… vous les avez en partie anéantis. Pour vous montrer qu’on ne vous en veut pas, sachez qu’on a quand même tenu à les amener vous voir sur scène, chanter mais aussi jouer. Ils vous adorent en acteur et en chanteur. Mes filles avaient d’ailleurs lancé un Insta pour vous alerter sur ma présence dans la salle en ce jour particulier.
    Dans votre univers il y a aussi les amis. J’ai la chance d’en être entouré, là aussi depuis des décennies pour les plus fidèles et la majorité d’entre eux. Le meilleur d’entre eux Eric (sans que j’ai besoin de l’attacher, 43 ans qu’on fait des commentaires salaces) devait être des nôtres. Alors pour remplacer ce rendez-vous manqué de mercredi, il a une idée formidable. Un skype anniversaire. C’est ainsi que j’ai passé ce nouveau cap en soufflant des bougies devant un Ipad, sous les yeux des fidèles des fidèles déguisés pour l’occasion, qui ont débouché le champagne chacun chez eux pour m’accompagner. On a trinqué devant une webcam, il fallait y penser. Ma maman a pu se joindre à nous, et au final quel bonheur. Comme vous j’aime boire des apéros, on n’est pas allé au bistrot, mais sur le Net.
    Bien sûr je regrette de ne pas vous avoir vu une nouvelle fois sur scène. Mais c’est parce que j’ai vécu ce moment particulier de ma vie dans ces circonstances, que je vous adresse ces quelques mots. Vous qui d’habitude partagez vos univers, prenez cette fois goût à partager le mien. J’espère que vous amuserez à lire ce que je m’amuse à écrire et que cela vous aidera à mettre cette drôle d’époque entre parenthèses.
    Je vous remercie pour ce que vous faites, rendez-vous rapidement dans les salles.
    Pierre

  6. Bonjour Mr Bénabar, le confinement c’est aussi l’occasion d’être inspiré par les autres que l’on voit se démener pour que tout ne s’arrête pas. Voici donc quelques lignes de remerciement:
    Cela pourrait-il se mettre en musique d’ aprés vous ?
    Je pensais à faire une chanson au profit d’une association et je vous propose ce texte parce que je vous aime. (à la base je l’ai écrite avec « chanson pour l’auvergnat » de Georges Brassens)
    Bien à vous
    Rodolphe

    Elle est à vous cette balade,
    Vous qui au plus prés des malades,
    Donnez avec amours les soins,
    Parce qu’ils en ont tellement besoin
    Aide soignantes ou infirmières,
    De cordée vous êtes premières,
    Et avec ou sans matériel,
    Moi je vous trouve exceptionnelles
    Ce n’est pas rien qu’une vilaine grippe,
    Restez chez vous coquin de sort,
    Vous nous le répétez encore,
    Pour pas nous voir casser nos pipes
    Toi qui travaille à l’hôpital,
    Sacrifiant jusqu’au familial,
    Pour cette salope de toxine,
    Tu es une héroïne
    Elle est pour toi cette sonate,
    Toi le disciple d’Hippocrate,
    Qui passe tes jours et tes nuits,
    Guérissant le mal d’autrui
    Toi qui n’a pas reculé quand,
    La contagion des autres gens,
    Touchés par cette pandémie,
    De l’hosto a fait ton logis
    Ce n’est pas rien qu’un feu de paille,
    Le monde entier pleure ses morts,
    Comme un gardien sans mirador,
    Toi Tu te bats vaille que vaille
    Généraliste ou chirurgien,
    De la campagne ou clinicien,
    Je suis ton aficionado,
    Tu es un héros
    Aussi pour tous ceux qui font que,
    Nos casseroles bougent encore leur queue,
    Ceux qui continu le labeur,
    Pour mettre sur notre pain du beurre
    Pour les pompiers ou pour les cognes,
    Les anonymes qui besognent,
    Pour tous ceux qui n’ont pas le choix,
    Entendez bravo par ma voix
    Ce n’est pas rien qu’un peu de miel,
    Pour apporter du réconfort,
    C’est un Merci pour votre effort,
    Pas un discours artificiel
    Toi l’inconnu qui que tu sois,
    Tu mérites aussi la ola,
    Je suis ton aficionado,
    Tu es un héros.

  7. Bonjour Bénabar,

    Démarche un peu originale et décalée mais voilà :
    Je suis directeur d’EHPAD, et je base l’ouverture d’un projet sur ta chanson « Le début de la suite ».
    Car en effet, je trouve que ta chanson incarne bien ce que je veux mettre en place dans ce projet : on commence à écrire ce qui va nous concerner dans la durée, en faisant fi du passé, en étant ambitieux.

    Ambitieux également car cela appelle à la créativité car le projet intègre un appel à candidature sous la forme d’un concours. C’est donc ton titre que je positionne en entrée du concours.

    Bien évidement le groupe gagnant va gagner ton album pour chacun des participants.

    Et donc je pianote un peu sur mon synthé et je souhaiterais savoir où je peux trouver la partition pour pouvoir finaliser l’épreuve sur fond musical en accompagnement.

    J’espère que tu seras en mesure de me répondre.

    Bien à toi.

    Sébastien.

  8. Bonjour Bruno.
    Je me délectais par avance de vous voir sur scène aux côtés de Frédéric Bouraly pour cette unique représentation de l’interrogatoire de Vautrin à Tours. Hier soir, je n’ai pas été déçue : c’était Fabuleux ! Merci pour ce moment à la fois drôle et triste comme vous savez si bien le faire. Bravo à tous les deux ! Et oui, pari réussi , je vais (re)lire Balzac !
    Amicalement
    Laure

  9. Je sais que vous ne répondre pas !!! J’ai passée 5 mois à l’hôpital, vous étés à Brest et mon désir étais d’aller je vous voir ! J’ai écoutée en boucle vos chansons tout le temps surtout l’effet papillon !!! Il n’y a que l’ours polaire qui se compte que sa banquise fonde !!!! Maintenant les gens commence à comprennent le changement climatique !!!!!

  10. Salut Bruno,
    J’écoute avec gourmandise tes albums depuis plus de 10 ans, en attendant qu’une fille habite chez moi !
    J’adore ce que tu fais, je te suis de loin sur FB même si je suis pas trop fan de ce média…
    Je me permets de t’écrire pour te dire que franchement, tu déconnes !
    Arrête de relayer des infos dont on se fout complètement, qui ne seraient jamais venues à nos oreilles ou à nos yeux si tu ne t’en étais pas fait l’écho… Tu fais leur jeu !!!
    Je m’en cogne de savoir ce que pense Arthur H de ton dernier album. Je m’en tape de ce que peut écrire une journaliste mancelle dans son journal régional… J’en aurais jamais entendu parler si t’en avais pas parlé…
    Ca a pas la moindre importance. Ca veut rien dire ces trucs…Alors, s’te plaît, fais-moi plaisir. Arrête de te faire la caisse de raisonnance de ces bruits parasites. Raconte-nous des belles histoires, comme tu sais si bien le faire !
    Je t’embrasse mec.
    Et si tu passes par la Vendée, t’es le bienvenu chez moi pour une p’tite bouffe au coin du feu. Ca me ferait plaisir de t’accueillir à la maison.
    Avec toute ma considération,
    Antoine.

  11. Bonjour ! Je suis allée au concert de Nantes avec toute ma famille, c’était le cadeau d’anniversaire qu’on s’est offert mes parents, ma soeur et moi ! Un super moment à partager ensemble, quelle énergie vous avez sur scène c’est incroyable ! J’ai beaucoup aimé le medley qui m’a permis de connaître des chansons plus anciennes. Je ne connaissais pas beaucoup « Je suis de celles » non plus mais je la trouve très bien écrite, c’est un art que savoir trouver les mots pour toucher le coeur des gens, tout le monde n’a pas ce talent, un grand bravo ! Je me suis attelée à cette chanson au piano (sans partition comme je le fais depuis 15 ans, lol, le solfège n’a jamais été mon truc), je progresse, elle est vraiment très jolie cette mélodie. C’est drôle parce que quand je repense à la première fois que j’ai entendu vos chansons, c’était dans un cadre professionnel en fait lol. La première était « Il y a une fille qui habite chez moi » utilisée dans un manuel de Français Langue étrangère (je suis formatrice de français pour un public étranger) et la seconde « quatre murs et un toit » , également trouvée dans un livre. Et je constate que vos chansons sont très utilisées par les profs de FLE, moi la première !
    Voilà… Juste une petite bafouille que peut-être vous ne lirez pas, parce que beaucoup de gens doivent vous écrire, mais voilà je tenais à dire que grâce à vous la vie nous paraît plus légère 🙂
    Amicalement
    Elise

  12. Superbe nouvel album comme les autres présenté hier au zenith de lille. Excellent moment de tendresse et de rigolade. A consommer sans modération

  13. Bonjour Bénabar !!
    Ah ! Vivement mercredi….
    Nous venons au concert à Rennes avec notre fils de 11ans c’est son premier concert il est excité comme pas possible !
    Il connait pratiquement tous vos albums
    Il faut dire que même dans mon ventre il était déjà bien imprégné de toutes vos chansons….
    Son plus beau cadeau serait de vous rencontrer mercredi…..
    On ne sait jamais …. après le concert pour 5 minutes on est dispos !!!!

  14. Bonjour Bénabar !!
    Ah ! Vivement mercredi….
    Nous venons au concert à Rennes avec notre fils de 11ans c’est son premier concert il est excité comme pas possible !
    Il connait pratiquement tous vos albums
    Il faut dire que même dans mon ventre il était déjà bien imprégné de toutes vos chansons….
    Son plus beau cadeau serait de vous rencontrer mercredi…..
    On ne sait jamais …. après le concert pour 5 minutes on est dispos !!!!

  15. Cher Bénabar,
    Je ne sais pas si vous me lirez mais comme le dit si bien un proverbe « qui ne tente rien n’a rien! »
    Je sais votre temps compté alors je vais essayer de faire court.
    Je m’appelle Carole et je suis professeur des écoles.
    J’ai rencontré, en arrivant dans une école d’Asnières sur Seine, un certain Aurélien…fan de Bénabar depuis la première heure!!!
    En mars 2015, un mois après le début de notre relation, me voilà donc embarquée à votre concert au Palais des sports…j’étais contente de découvrir enfin le fameux Bénabar mais pour tout vous dire à part le Dîner et l’Effet papillon je ne connaissais aucune chanson!
    Nous voilà donc installés, l’excitation grandit et le concert commence…une chanson magnifique envahit alors mon esprit et y restera toute la soirée ainsi que les jours suivants.
    Pendant plusieurs jours, cette chanson passe en boucle sur notre chaîne stéréo et elle deviendra logiquement « notre chanson ».
    Le 4 août dernier, nous voilà en train de vivre la journée la plus belle : notre mariage. Bien évidemment cela ne pouvait pas se passer sans que « notre chanson » retentisse à un moment donné.
    Nous avons donc choisi de sortir de l’église en écoutant encore une fois votre voix chanter « Belle journee ».
    Bon me direz-vous : « où voulez-vou en venir? »
    Alors voilà, samedi 10 novembre, nous serons présents au Grand Rex et j’aurai vraiment aimé que vous chantiez cette chanson pour nous rappeler tous ces bons souvenirs passés en quelque sorte à vos côtés…mon mari n’est bien évidemment pas au courant de cette initiative.
    Je ne sais pas si cela sera possible mais si jamais vous lisez mon message et si jamais vous acceptez ma proposition alors je vous dis déjà MERCI!!!!!!
    Continuez ce que vous faites car vous le faites vraiment bien!!!

    Carole. Une fan devenue fan par procuration!!!!!

  16. Bonjour,

    J’adore vos chansons, je vais à votre concert à Annecy.

    Grâce à mon père, j’ai découvert les chansons de Michel Delpech que j’adore.

    Est ce que pour vos concerts vous allez chanter Quand j’étais Chanteur de Michel Delpech ?

    Merci pour vos chansons qui mettent de bonne humeur.

  17. Cher Bénabar,
    Je t’écris car ma femme chérie, Marie, aura 30 ans le 10 décembre prochain et que ça fait facilement 50% de sa vie (15 ans) qu’elle est FAN de toi et tes chansons.
    Je crois que ça a commencé avec les albums ‘’Bénabar’’ et ‘’les Risques du métier’’ et ça ne s’est jamais arrêté depuis, car je crois que tes chansons savent trouver une résonance particulière en elle et des analogies régulières à notre vie.
    Elles sont empreintes et inspirées de beaucoup de ‘’petites réalités’’ de tous les jours, et ça en fait toute la saveur. Ta musique est également bien sûr tout aussi importante, elle est fine, rythmée et toujours parfaitement calibrée pour accompagner tes textes !
    Bref, en ce qui me concerne, ça va faire 12 ans que je suis avec Marie, 5 ans qu’on est marié et 6 mois qu’on a un petit Grégoire ensemble – – – et du coup ça va faire 12 ans, plusieurs concerts et quelques milliers de kilomètres en voiture que je t’écoute, évidemment grâce à Marie… 
    Je ne m’en plains pas car j’ai aussi appris à apprécier tes chansons et le musicien que je suis (saxo) s’est régalé dans tes concerts !
    Tu me vois donc venir avec mes gros sabots, tu serais vraiment génialissime si tu pouvais offrir à Marie une petite attention, que je pourrai lui remettre à l’occasion de ces 30 ans, cela vaudrait pour elle toutes les bagues ou massages ou repas romantiques du monde, et je crois surtout que ça traduirait parfaitement mon implication et ma sensibilité à ce qu’elle aime.
    Je te laisse libre de décider l’investissement que tu souhaites y mettre. Evidemment une mini vidéo de « bon anniversaire – Marie » (même 15 secondes) serait son GRAAL, mais j’apprécierai déjà énormément une simple réponse avec une carte/photo dédicacée !
    Pour finir, et sur un ton plus léger je voulais juste t’illustrer à quel point tu peux être présent dans la vie de plein de français, à travers tes chansons, en tout cas c’est le cas pour nous !
     Nous nous sommes rencontrés et aimés dès le 1er soir après « le diner », un bon plat épicé avec « les épices du Souk ». Elle était râleuse mais pas « paresseuse » et moi je n’étais pas « politiquement correct » car « infréquentable ». Pourtant on s’est laissé « le bénéfice du doute » ! Depuis les années ont filé, et nous sommes devenus « un papa, une maman », nous vivons « à la campagne » et évidemment nous avons « le chien » (Iron) ! nos trajets en famille c’est dans le « monospace » et notre quotidien avec Grégoire, « c’est d’lamour » !
    Alors, cher Bénabar, « DIS LUI OUI » et fais nous cette petite dédicace pour son « Bon Anniversaire »
    Dans l’attente d’une réponse, je l’espère positive, de ta part, je t’adresse mes salutations et te remercie encore une fois pour le bonheur que tu donnes à ma femme (tu es d’ailleurs bien le seul autre homme dans sa vie, à part Grégoire notre fils et moi…).
    Amicalement, ANTOINE

  18. Bonjour benarbar j ai une requete assez speciale et j espere que vous essayerai de m aider voila j ai ma copine qui reve de rencontrer nicola sirkis et jai vu que vous le connaiser car j ai essayer de le contacter par les reseaux sociaux mais en vain je n ai recu aucune reponses et j aimerai tellement lui faire plaisir. Se serai super gentil de votre part si vous pourais m aider sachant qu on va voir indochine le 14 novembre a paris.je vous en remercie par avance.cordialement.

  19. Cher Bénabar, je cherche par tous les moyens à vous contacter car j’ai une requête un peu spéciale pour vous 😉 Je m’appelle Louise, et ma meilleure amie Camille. Je vous écris pour elle, qui a toujours été une grande fan, présente à plusieurs de vos concerts et grande connaisseuse de vos chansons (sa préférée: le dîner). Cette année, elle se marie avec un type bien (Pierre) et moi je suis sa témoin youhouuuu! 🙂 Alors voilà, ce serait tellement magique si vous pouviez lui laisser un p’tit mot par vidéo que je diffuserai le jour J. Un truc du genre « coucou Camille & Pierre, c’est Bénabar. Il paraît que vous vous mariez aujourd’hui, je vous souhaite…. » ou équivalent. Ce serait tellement génial. Vous devez certainement avoir plusieurs requêtes du genre, mais si le cœur vous en dit, je vous invite à me contacter via mon e-mail: louise-matagne@hotmail.com. Dans l’attente de recevoir une réponse, Louise.

  20. J aime beaucoup vos chansons paroles et musique j ai eu la joie de vous voir sur scène et j ai adoré,alors pas d hésitations continué sur cette voie a très bientôt j espère

  21. Bravo pour ce nouveau CD !!!!!!!….. le précédent …… j’ai un peu moins apprécié !!!!!! Celui ci me reconnecte au vrai « Bénabar « ……. je l’écoute et je pleure (Tristan) ou je ris avec beaucoup d’autres chansons !!!!! je vous ai applaudi à Bercy , il y a …..je pense ….. 3 ans et j’attends avec impatience, vendredi 10 avril …….. nous serons à Lille !!!!!!!! Que du Bonheur !!!!!!!!!!!!!!!!!! A bientôt ………………….

  22. Que dire …Miauler « Je t’aime » tout le monde peut l’ faire…;-) Un très bel artiste fais nous rêver encore et encore … et boire tes paroles sans modération …BiSoOuUs

  23. bonsoir
    dommage que votre tournée 2015 ne passe pas par Aurillac pour nous le plus prêt est CLERMONT FERRAND et cela fait un peu loin de plus étant sans emploi je ne peux me permettre d’acheter le billet et d’aller à CLERMONT dommage pour moi .

  24. Bonjour

    Je l’ai acheté tout chaud, dés sa sortie……..je suis une habituée de ta plume, de ton humour, de ta poésie et de tes histoires.
    Et me voilà franchement déçue….c’est comme si tu n’avais plus rien à nous dire, comme si tu n’avais pas pris le temps de travailler encore et encore tes chansons.
    Ton disque est dans ma voiture et il attend parce que je le délaisse, je l’évite, je l’esquive, je ne l’aime pas.
    Les critiques et les fans sont « sympas ».
    Tu fais parti des valeurs sûrs alors …….c’est comme ça, on ne te critique plus.
    Je pense que tu enchaînes les disques de manière absurde et que tu ne travailles plus autant qu’avant tes textes et tes musiques.
    Tu n’es plus au vitriol et même pas en sucre!
    Avant je riais en t’écoutant et même, je t’écoutais en boucle, c’est pour dire.

    A la prochaine

    Serpentine

Laisser un commentaire